Expérience n°1

 

Expérience n°1



Objectif: Montrer le phénomène de sustentation


Hypothèse: Le bloc de polystyrène s'élève en hauteur quand on applique un flux d'air horizontale


Matériel:

. Un grand bloc de polystyrène sculpté en forme « d'aile »

. Un rouleau de papier adhésif

. Un ventilateur puissance

. Trois tige métallique ( 30 cm )

. Un socle en bois

 

 

Vue générale de l'expérience

     

    Vue du dessus de l'expérience



    Protocole:

    Sur le polystyrène, dessinez le profil d'une aile, puis découpez soigneusement le profil de l'ail à l'aide d'un cutter dans l'épaisseur du bloc de polystyrène.

    Avec le papier adhésif, on rend la surface de l'aile la plus lisse possible

    Ensuite percez trois trou bien verticaux répartis en triangle, dans l'aile, on y insère les tiges métalliques, de sorte qu'elles puissent bien coulisser. On y fixe sur un socle fixe. On branche un ventilateur en face du bord d'attaque de l'aile ( en suivant l'axe d'incidence nulle )


    Observation:

    On observe que l'aile s'élève sur les tiges métalliques.




    Interprétation:

    l'aile s'élève, illustrant bien le phénomène de sustentation. Quand le flux d'air arrive face à l'aile, il se divise en deux. Une partie suit l'extrados (le haut) et l'autre suit l'intrados (le bas), ensuite le flux d'air sur l'extrados a une vitesse supérieure à l'air sur l'intrados ( vérifiable avec un anémomètre ). Alors quand la vitesse de l'air augmente, la pression diminue. Ainsi, il se crée une surpression à l'intrados et une dépression à l'extrados. Donc l'aile est à la fois aspirée par la dépression et repoussée par la surpression. L'aile lévite dans l'air. C'est le phénomène de Sustentation

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site